Historique depuis 1923 jusqu'à aujourd'hui

L’équipe 1 de la fin des années 20

C’est sous l’impulsion de l’abbé Durand, vicaire de la paroisse Saint-Laurent, que quelques jeunes de la cité se retrouvent pour taper dans un ballon après la grande guerre 1914-1918. Intégré à l’association gymnique de l’époque, la section football voit le jour en 1922 avec Louis Bardollet comme responsable.
Bénéficiant de l’aide financière et matérielle de la direction de la Verrerie de Veauche, les premières rencontres amicales sont disputées et des compétitions, sous l’égide de la F.G.S.P.F. (Fédération Gymnique et sportive des Patronages de France), sont organisées. La presse de l’époque (le Mémorial de la Loire) relate les premiers faits et gestes des 2 équipes de l’E.S.V. Et le 27/07/1923, la section football dépose des statuts et adhère à la F.F.F.A., son premier président est Louis Bardollet. L’histoire de l’étoile sportive de Veauche est en route …

Pour sa première saison officielle (1923-1924), l’E.S.V. devient championne du sous-comité de la Loire et dispute une demi-finale (13/04/1924) du championnat de Ligue Lyonnaise au Puy en Velay.

Nous sommes en 1925 et c’est Emile Rivoiron le président . Le club se distingue dans différents tournois de patronage. 1925 est aussi l’année de la construction du stade Irénée Laurent (stade actuel) grâce à un généreux mécène M. Auguste Cholat (directeur de la Verrerie). C’était pour l’époque, une enceinte magnifique avec piste en cendrée pour l’Athlétisme, tribune et vestiaires (Cf. les Echos de la Loire) .

En 1927, l’E.S.V. atteint le plus haut niveau du district et remporte, à St-Galmier, le challenge Desjoyaux (objet d’art toujours au club ) contre une équipe de ligue : Saint-Etienne Sporting Club.

Mais en 1935, le chômage sévissant aux Verreries, les meilleurs partent trouver du travail ailleurs et jouent pour des clubs qui ont pour noms : St.-Etienne, Charlieu, Chazelles (A.S. et Vaillante ), St-Chamond, Ste-Foy-l’Argentière … C’est un premier coup d’arrêt.

En 1937, à l’initiative de plusieurs personnes dont Jean-Baptiste Tardy, Etienne Desos ou encore Pierre Plassard, le club repart . Mais la seconde guerre arrive en point de mire et l’E.S.V. est obligée de cesser pour la deuxième fois son activité.

Années 30
debout : GATUSO – PARET – GOUTTENOIRE – PARET

ESCOFFIER – MAGNARD – MARTELLINO (Pierre)
accroupis : DESOS – MARTELLINO – CARDOT (Gaetan)
assis : PAVAILLER – NESTORI – BADET

L'après guerre

En 1944, le club repart avec quelques matchs amicaux, puis se structure avec un nouveau bureau : Etienne Desos (Président ), François Villemagne (déjà secrétaire),Marius Pavailler (trésorier).
L’E.S.V. reprend sa marche en avant.
C’est sous la houlette de Fernand Rivoiron, que, durant la saison 1945-46, l’équipe fanion termine 1ère de sa poule de seconde série, devient championne de la Loire en battant Charlieu en finale à Feurs et accède au plus haut niveau du district, la 1ère série.

Les années 50

Avec les années 50, le nombre de licenciés atteint la cinquantaine, puis on assiste à la création des catégories Junior et Cadet.En 1952,c’est l’un des fait d’armes du club avec la participation au 5ème tour de la coupe de France (au 6ème tour, les clubs pro entraient en lice) contre Le R.C. Vichy (C.F.A.) devant 1500 spectateurs mais doit s’incliner de justesse.La fin des années 50 marque la première apparition en ligue du lyonnais et surtout, fait unique dans les annales du club, l’E.S.V. inscrit son nom au palmarès de la coupe de la Loire. En effet, le 31/05/1959, à Boën sur Lignon, devant 2000 personnes , Veauche bat Sail 3 à 2.

Vainqueur de la Coupe de la Loire en 1959 Les héros avaient pour nom : GACHE Maurice – THIOC Raymond – BOUDET Guy -CHAMBAS – SACCUCCI Guy, Roger et Pierre BONY – Jean COQUET – MARTELLINO Maurice – DESOS Marc. Pour anecdote, les buts de Sail furent marqués par un certain Aimé JACQUET (Pro à l’ASSE et champion du monde 1998 en tant que sélectionneur de l’équipe de France).

Vainqueur de la Coupe de la Loire

Les années 60-90

En 1961, c’est l’apparition du critérium du Samedi avec aujourd’hui deux équipes engagées dont une en 1ère série.Dans les années 70, ce sont les pupilles puis les poussins qui jouent régulièrement au football.On note également la création d’une équipe féminine en 1976.Après une saison de préparation (entraînements et matchs amicaux), l’équipe est engagée en championnat avec Paul BOURGANEL comme coach. Mais l’aventure ne durera que 3 ans faute de renouvellement de l’équipe.

1ère Équipe Critérium – 1961

1976, création d’une équipe Féminine

Le parcours de l’équipe fanion, durant cette période, est en tout point remarquable . Puisqu’après le titre de champion de la Loire lors de la saison 1960-1961, c’est un bail de 15 années en ligue du lyonnais qui démarre avec des passages à l’échelon supérieur (Honneur Régional 1967/68 et de 1972 à 1975).En 1974, la municipalité de H. BAYARD prend en charge les installations de l’E.S.V. L’entretien était jusque là assuré par le club.Après une saison en district (1976-77), c’est à nouveau 3 saisons en ligue.

Seniors 1 Saison 1979/1980

La saison 1979/80 est marquée par la réfection de la pelouse , ce qui oblige l’équipe à s’expatrier sur les terrains de nos voisins d’Andrézieux et de l’Etrat avec comme conséquence la descente en district à la fin de la saison et ceci pour trois ans.En 1983, l’E.S.V. fête son troisième titre de championne de la Loire et repart pour huit saisons en ligue dont une (1985/86) en honneur régional.La saison 1991-92 s’effectue en district avec au final une remontée après la victoire en barrage, face à Aurec (3-1).

Seniors 2 – Saison 1985/1986

Seniors 1 – Saison 1985/1986

Années 1993/2003

La décennie de 1993 à 2003 est marquée par de nombreux évènements pour notre société. Notre équipe fanion accède lors de la saison 93 /94 pour la première fois au sixième tour de la Coupe de France et est éliminée par La Duchère qui évolue alors en Division 3 Nationale (équivalent du National actuel). En 1994, le nombre de licenciés passe la barre de 300 joueurs. En 1999, la mise en herbe d’un troisième terrain permet aux catégories poussins et benjamins de pratiquer leur sport favori dans de meilleures conditions.

Débutants en plateau le samedi matin

Sur le plan sportif, en 1996 l’équipe senior 1 perd la finale de la Coupe de la Loire contre le CSADN ROANNE qui joue, il est vrai, presque à domicile. Pour l’occasion la grande famille de l’ESV se déplace en nombre puisque plusieurs cars et de nombreuses voitures font le déplacement jusqu’à Mably. La saison suivante sera plus difficile avec au final la descente en Elite Loire (1997).Ces faits marquants de l’histoire du club sont parmi les derniers vécus par l’incontournable « BAR » sur lequel un nombre incalculable de matchs ont été rejoués et bien entendu gagnés. Que de peines, de joies, de confidences a-t-il entendues sans jamais trahir l’esprit veauchois. Ayant rendu l’âme, beaucoup se sont sentis un peu orphelin.Les années fastes, sous la houlette de Jean-Marc ALVES, promu manager général du club par Alain Bonnand alors Président et son comité directeur, commencent en 1999 avec la remontée en PHR (premier échelon régional). Dans la foulée l’équipe fanion accède de nouveau au 6ème tour de la Coupe de France et sort avec les honneurs puisque éliminée, après prolongations, par Vaulx en Velin, club de CFA (championnat national). Lors de cette saison 1999/2000 le groupe effectue un parcours remarquable mais échoue sur les deux tableaux. La montée en DHR est stoppée après la défaite en barrage face à Annecy. L’équipe avait pourtant fini première de sa poule PHR, à égalité parfaite avec Le Coteau, mais devancée pour le fair play.En Coupe de la Loire, après un parcours formidable, elle perd de nouveau lors du dernier match et laisse partir la coupe chez le voisin andrézien. Cette finale jouée à Feurs et pour laquelle le « peuple jaune et noir » déferle en nombre (400 à 500 supporters aux couleurs du club) restera un des grands moments de la vie du club tant le match et l’après match furent palpitants et empreints d’émotions fortes.En 2001 c’est enfin la montée en DHR avec à la clé le titre de champion de poule PHR, le club se retrouve parmi les meilleurs clubs du département. Cette même année la route de la finale de coupe de la Loire croise de nouveau celle du voisin, Andrézieux, et le parcours des verriers est stoppé en demi-finale par le futur vainqueur de l’épreuve. En 2002, après une bonne saison en DHR, l’ESV reçoit le double prix du fair play pour ses équipes séniors 1 et 2 et le challenge de la sportivité pour l’équipe fanion. Durant ces dernières saisons l’équipe 2 séniors ne reste pas totalement dans l’ombre de l’équipe fanion puisqu’elle enchaîne deux montées successives pour s’installer durablement en Excellence Loire, plus haut niveau du département.Derrière le groupe « senior », 4 équipes depuis plusieurs années, le club peut compter sur ses équipes de jeunes représentatives de l’ESV dans toutes les catégories. Durant ces dernières saisons le domaine technique du club s’est enrichi par la présence de plus en plus importante de jeunes éducateurs issus du cru, qui n’hésitent pas à partir en stage afin d’obtenir les différents diplômes.

Éducateurs

En 2001, la société nomme un nouveau président en la personne de Roger Louat, qui occupait depuis de nombreuses années la fonction de secrétaire. Il succède à Alain Bonnand qui aura assuré la présidence de l’Etoile Sportive de Veauche pendant 9 années de 1992 à 2000, un des plus long bail. François Villemagne, alors vice-président assure l’intérim entre fin 2000 et juin 2001.

Depuis 2003

En juin 2003 l’E.S.V. rassemble plus de 400 anciens joueurs ou dirigeants pour fêter ses 80 ans. Tournois inter générations, retrouvailles diverses, match de gala Anciens Verts / Anciens Gones et sans oublier une soirée familiale inoubliable. Une nouvelle décennie commence …

Vainqueur coupe de la Loire 2005

De nouveau en PHR, l’E.S.V. connaît une année fabuleuse lors de la saison 2004/2005. Sous la houlette de son nouveau président Hervé Balboa, élu en 2004, l’équipe fanion entraînée par Thierry Andrieux est championne de sa poule de PHR et remporte la Coupe de la Loire pour la 2ème fois de son histoire. En finale elle bat l’équipe des Algériens du Chambon sur le score de 3 à 2, le match se déroule à St-Jean Bonnefonds devant plus d’un millier de spectateurs dont une grande partie tout de Jaune et Noir vêtu. A son arrivée au stade Irénée Laurent Dame Coupe sera fêtée comme il se doit.

DHR 2008/2009

S’en suivent 5 années passées au niveau DHR, un record, un nouvel entraîneur Pierre Clavelloux succédant à Thierry Andrieux en 2007. Cette même année voit également un changement au niveau de la direction du club, Dominique Massacrier devenant le 13ème président de l’E.S. Veauche.En 2009 nouvelle demi-finale de Coupe mais l’aventure se termine à Chavanay aux tirs aux buts. 2010 l’équipe redescend au niveau PHR, depuis quelques années déjà l’équipe réserve quant à elle n’arrive pas à se sortir du niveau Promotion Excellence. Pendant ce temps la progression des équipes jeunes est indéniable, les U19 puis les U15 accédant tour à tour au niveau Excellence Loire. Ces équipes entrevoient même la Ligue et se permettent de tenir tête en coupe (Loire ou Gambardella) aux meilleures équipes du département.

Echange Crit avec l’Espagne

Milieu des années 2000, le district lance le futsal. Autour de Johan Clément une équipe se forme au club et enregistre d’excellents résultats, coupe de la Loire 2007, tour régional en coupe nationale en 2008. Durant toutes ces dernières années le club compte en moyenne plus de 380 licenciés, 20 à 22 équipes chaque saison. Par ailleurs le sponsoring se développe fortement, Petit Casino pendant plusieurs années puis SMT, entreprise veauchoise, accompagne le club comme sponsor principal, une soixantaine d’autres partenaires apportent également leur soutien financier. Au cours de cette décennie les liens noués lors du 80ème anniversaire avec le club de 03 Neu-Isenburg, ville jumelle de veauche, n’ont cessés de se renforcer. Chaque année réception ou voyage d’équipes jeunes se succèdent et depuis 2010 le club s’est également noué d’amitié avec l’Espagne et Nuevo Baztan, nouvellement jumelée avec notre cité, le club y étant pour quelque chose !Août 2010 une arrivée de choix … un terrain synthétique flambant neuf remplace le vieux « stabil », exit la vieille traceuse à chaux. Dès les premiers matches et entraînements un réel plaisir se lit sur tous les visages. A l’automne l’E.S.V. fait à nouveau parler d’elle avec un parcours exceptionnel en Coupe de France. L’équipe atteint le 6ème tour pour la 3ème fois de son histoire et s’incline sous une pluie battante devant 500 personnes à Veauche face à Chambéry (CFA2), futur quart de finaliste de la compétition.

Coupe de France 2010/2011

Cette saison 2010/2011 finit un peu en queue de poisson pour le groupe sénior avec le départ du coach principal par la petite porte. Les joueurs font le métier et assurent le maintien des équipes. Les premiers effets du terrain synthétique se font sentir sur la formation des jeunes et la qualité des entrainements paie. Les U19 finissent une nouvelle fois second en Excellence, les U17 champions invaincus rejoignent l’excellence eux-aussi mais le fait marquant de ce mois de mai 2011 c’est la montée des U15 en Ligue. L’ESV sera représentée en jeune Ligue pour la première fois de son histoire. Cette saison là le club approche les 400 licenciés.

Cette saison 2010/2011 finit un peu en queue de poisson pour le groupe sénior avec le départ du coach principal par la petite porte. Les joueurs font le métier et assurent le maintien des équipes. Les premiers effets du terrain synthétique se font sentir sur la formation des jeunes et la qualité des entrainements paie. Les U19 finissent une nouvelle fois second en Excellence, les U17 champions invaincus rejoignent l’excellence eux-aussi mais le fait marquant de ce mois de mai 2011 c’est la montée des U15 en Ligue. L’ESV sera représentée en jeune Ligue pour la première fois de son histoire. Cette saison là le club approche les 400 licenciés.

Septembre 2011 avec l’arrivée d’un nouveau responsable technique, Sébastien Brossard, le club entend donner un nouveau souffle au groupe sénior dans lequel de nombreux jeunes formés au club prennent petit à petit place. L’équipe fanion termine seconde de sa poule et manque la montée au fair-play, pour la petite histoire elle est même montée l’espace de trois jours suite à un imbroglio de la Ligue. La deux finit elle aussi deuxième et la trois remontent en deuxième division. Un groupe est né et se lance vers l’avenir. L’apprentissage Ligue est difficile pour les U15 qui font l’ascenseur mais cette saison ce sont d’autres jeunes qui s’illustrent encore. Les U19 et U17 rejoignent la Ligue, preuve que la formation à la Veauchoise est de qualité. Au cours de la saison une autre équipe nait, celle chargée sous l’impulsion de Franck Estieu, alias Poney, joueur emblématique, d’organiser les festivités du 90ème anniversaire pour juin 2013.L’objectif est tout trouvé pour cette saison 2012/2013, la rendre inoubliable. Elle restera dans toutes les mémoires. Le club compte 439 licences. Les jeunes se maintiennent en Ligue, le club est désormais au niveau des meilleurs clubs régionaux. La Une stagne en PHR mais après un match mémorable gagne sa troisième Coupe de la Loire face à Savigneux Montbrison, le favori. Un match plein remporté 1 à 0 (but de Valentin Allot, pur produit du club) devant 500 Veauchois enthousiastes. Les U19 jouent eux aussi la finale de Coupe de la Loire, une première pour le club, mais perdent à Monistrol. Quelques jours plus tard les Loisirs, ex-critériums, remportent leur première Coupe de l’Amitié sous l’impulsion de leurs coaches, Olivier et Stéphane. Trois finales pour Deux Coupes … ça marque les esprits.
Mais que dire de ce 30 juin 2013 … un anniversaire fêté sous le signe des retrouvailles et de l’Amitié, des valeurs chères aux Verriers et … aux verts de l’époque. Le samedi de nombreux matches entre anciens joueurs du club suivis d’une soirée endiablée à l’Escale avec plus de 550 personnes. Et le dimanche … une Affiche exceptionnelle … les veauchois de Thierry Andrieux, vainqueurs de la Coupe 2005 contre les Verts de 1999. 2500 personnes au stade pour revoir les Janot, Guillou, Subiat, Sarr, le Président Bompard, et même Julien Sablé, ancien parrain du club encore en activité à Bastia. Roland Romeyer offre même au club la présence de la Coupe de la Ligue remportée par les Verts. Des souvenirs, des émotions, des images si nombreuses qu’on s’en arrêtera là … « Tous, venons de vivre une des plus belles saisons de notre club »Saison suivante il faut bien enchaîner ! L’équipe fanion lutte pour la montée mais n’y arrive pas. Les U17 assurent le maintien et les U19, encore un fait historique, se hisse au plus haut de la Ligue en Honneur. Le club continue de se structurer avec de plus en plus d’éducateurs dont beaucoup de jeunes joueurs et met en place un salarié permanent pour assurer l’administratif et le sportif, le club approche les 500 licenciés. Depuis 2013 et les 90 ans un nouveau sponsor apporte un soutien important, Intermarché Chazelles se reconnait dans les valeurs du club. Tout au long de ces dernières années les nombreuses manifestations perdurent, soirées conviviales, tournois de jeunes, matinées diverses, repas du club, organisation des finales de coupe de la loire jeunes, le club est apprécié hors des frontières du département et tous s’attèlent à véhiculer cette image très positive. D’ailleurs en Ligue les trois équipes trustent les prix de sportivité, éthique et fair-play qui outre la nomination permet des rentrées financières non négligeables. Juin 2014 le club a l’honneur d’organiser l’Assemblée annuelle de la Ligue, 350 personnes représentants les clubs rhône-alpins apprécient l’accueil réservé par le club à l’Escale, preuve une nouvelle fois de la capacité de l’ESV à se distinguer. Durant ces années plusieurs jeunes joueurs issus de la formation veauchoise rejoigne les rangs des équipes jeunes de l’ASSE. A l’inverse trois ex-pros stéphanois signent une licence loisir à l’ESV pour finir leur carrière dans le plaisir et l’échange. Ainsi Laurent Batlles, le premier venu, suivi de Christophe Landrin et Julien Sablé étoffe leur palmarès avec la Coupe de l’Amitié. Leur présence est le signe des valeurs véhiculées par le club.

2014/2015

La saison démarre sereinement avec l’ambition de voir plus haut mais à nouveau l’équipe fanion est barrée par une équipe disposant d’autres moyens. Elle finit deuxième mais le règlement vient de changer et elle reste en PHR. Le club n’a plus quitté le niveau ligue depuis plus de 20 ans. Mais cette équipe aime les défis et se hissent une nouvelle fois en finale de la Coupe de la Loire. A Roche la Molière le public est encore très nombreux, sous les airs des bandas « ventres jaunes » les veauchois mènent 2 à 0 mais le match reste indécis, ils se font rejoindre puis ils arrachent les tirs aux buts mais s’y inclinent. Déception puis Fierté, certains jouaient leur deuxième finale à 23 ans, ils en redemandent … Le groupe sénior s’étoffe et la valeur du groupe amène la montée de la trois en première division qui finit la saison invaincue. Côté jeunes les U19 descendent, le niveau Honneur est trop élevé, les U17 se maintiennent en Ligue. Le club jouera en jeune Ligue à deux niveaux pour la quatrième année consécutive. Les U17 perdent aux tirs aux buts leur demi-finale de Coupe de la loire à Andrézieux devant plus de 200 personnes, quelques pleurs mais que d’expérience engrangée. Chez les anciens on remet ça avec une deuxième Coupe de l’Amitié. L’ES Veauche … des équipes de Coupe !

2015/2016

Pour nos jeunes cette saison sera difficile puisque nos U17 et U19, malgré de gros efforts, ne pourront se maintenir au niveau ligue et redescende au niveau Loire mais l’expérience devrait rester acquise. Côté sénior saison moyenne en championnat avec malgré toute la saison invaincue de l’équipe 4 nouvellement créée pour pouvoir faire jouer tous les jeunes arrivant en sénior. L’équipe fanion a failli connaitre encore la consécration en Coupe ne s’inclinant qu’aux tirs aux buts, encore une fois, en demi-finale face à Roche St-Genest. Ce match a de nouveau rassemblé plus de 600 spectateurs à Irénée Laurent. En cette fin de saison réorganisation technique au sein club avec la finalisation d’un emploi destiné à la formation et avec un changement à la tête de l’équipe fanion. Les destinées du groupe sénior, quatre équipes, sont désormais confiées au tandem Johann Ollagnier, ex-joueur et capitaine, et David Tabellion.

Ce mois de juin 2016 est marqué par un nouvel évènement à Irénée Laurent, l’EURO U11. Impulsé par Paul Salen, alors député, ce tournoi organisé une nouvelle fois de main de maître par une équipe de bénévoles hors norme, rassemble 24 équipes du Forez et d’Europe. Durant 2 jours (6 sites foréziens et tableau final à Veauche) 240 jeunes européens vont partager les valeurs du football. Jeunes Allemands, Espagnols, Portugais, Belges, Ecossais, Roumains, Croates, Slovènes sont hébergés dans les familles de 8 clubs locaux pour des échanges encore plus amicaux. Le dimanche une belle fête aux couleurs de l’Europe qui rassemble près de mille personnes. Là encore sourires, joies, émotions rythment ce week-end inoubliable pour ces jeunes de 10/11 ans. Formidable !

2016/2017

Pour leur première saison à la tête de l’équipe fanion le tandem inséparable, Ollagnier/Tabellion échoue à nouveau d’un rien pour la montée terminant second et défaite en demi-finale de la Coupe de la Loire face à L’Etrat, duel dont on reparlera… Mais cette saison est marquée par le retour de la Réserve en Excellence après une saison aboutie et pleines de suspense. Saison un peu plus compliquée pour les jeunes. 

2017/2018

La voilà cette montée en R2 ! Saison haletante de bout en bout et un coude à coude plein de suspense avec L’Etrat la Tour. Plus régulier et décisif sur la fin, la montée ne nous échappe pas ! Une attaque de feu, un groupe solidaire et la deux s’invite à la fête avec une montée historique en Ligue avec une dernière victoire face à …… L’Etrat la Tour. Saison qui aurait été parfaite sans la défaite en finale decoupe de la Loire face à Roanne Foot. Nos supporters et les bandas envahissent à nouveau le stade de Feurs mais l’histoire ne se répète pas. Belle satisfaction tout de même des U15 qui par le biais d’un règlement nouveau permettront aux U17 de jouer en Ligue la saison prochaine.

 

Cette saison, nouvel évènement avec la sortie du premier album photo du club. Avec l’appui de nos fidèles partenaires, chaque licencié a eu sa photo, style Panini, dans cet album historique. La soirée de lancement en janvier 2019 à l’Escale restera un moment fort de notre histoire avec pas moins de 650 personnes pour une soirée amicale et familiale. Fierté !

Le club qui dépasse dorénavant les 550 licenciés, continue ses échanges européens avec Neu- Isenburg et Nuevo Baztan, et avance avec ambitions.

2018/2019

Sur sa lancée la Une réalise un fabuleux parcours aller restant invaincu durant 13 matches mais Valence avec des moyens autres assurera jusqu’au bout son rang de favori. Entrevue durant quelques semaines le plus haut niveau régional peut être un objectif pour les générations montantes du club car cette année nouvelle montée des jeunes U15 en Ligue. Et en juin nouveau duel face à …. L’Etrat la Tour mais cette fois l’équipe fanion s’incline en demi-finale (encore une !) de la coupe ! Rageant !
Le club continue de se structurer avec une commission sportive qui prend de plus en plus d’importance et la création de postes en service civique permet à des jeunes éducateurs de s’affirmer dans leur rôle.

2019/2020

Cette saison se devait d’être spéciale pour notre Président, elle le sera malheureusement pour des conditions sanitaires jamais connues. En ce mois d’aout 2019 Henrick Béal prend en main le groupe sénior, le duo précédent ressentant le besoin de souffler après tant de belles réussites. Première partie compliquée pour les deux équipes qui entrainent en février l’arrivée d’un nouveau coach avant cet arrêt si brutal le 13 mars 2020 dû à la crise COVID 19. Plus de ballons, plus de rencontres, plus de buvette, plus de convivialité … ! Tous se retrouvent en manque du football que l’on aime ! Incertitude dans un premier temps puis arrêt de la saison validé avec pour nous des décisions plutôt favorables et le maintien de toutes nos équipes, un grand mal pour un bien ! Toutes non ! Nos U18 au terme d’une demi-saison formidable, 14 victoires en 14 matchs excusez du peu, se propulsent en Ligue et rejoignent ainsi les U15/U17 et Senior. La formation porte ses fruits et lance de belle manière la future décennie. Durant le confinement de mars/avril, Dominique Massacrier, Président depuis 13 saisons annonce son prochain arrêt et l’assemblée qui n’aura lieu qu’en septembre valide la nomination de Loïc Bazin, 14ème Président de l’ES Veauche. Le 19 septembre un bel hommage est rendu à notre président sortant à qui le club et ses licenciés apportent une reconnaissance sans doute méritée mais sûrement appréciée. Une décennie formidable se termine en queue de poisson mais qui reste une réussite peu égalée.

2020/2021

Septembre 2020… Une nouvelle saison démarre plus tardivement avec toutes nos équipes jeunes représentées au niveau ligue, là encore une belle reconnaissance de tous les éducateurs passionnés et de leur travail et investissement. La formation veauchoise est de qualité, en témoignent ces dernières années les signatures Pro à l’ASSE de Dylan Chambost, joueur de Troyes en Ligue 2 actuellement, d’Etienne Green, 3ème gardien actuel du groupe Pro et de Baptiste Gabard, tous trois ayant débuté au club, on peut s’enorgueillir !

Un niveau jamais atteint, 1 équipe Senior en Régional 2, 3 équipes jeunes  U15, U16, U18 en régional 2 et pour faire bonne mesure l’équipe U15-2 joue au plus haut niveau du district D1.Un début de saison prometteur pour toutes ces équipes et fin octobre la saison est déjà terminée.
Quand aux équipes des plus jeunes U6 à U13 elles n’ont pas pu débuter leur saison.
L’investissement sans faille de tous les éducateurs bénévoles va malgré tout permettre de proposer aux joueurs de toutes les catégories des entraînements pendant toute la saison. Une seule équipe disputera en fin de saison 2 matchs officiels. Les U18 jouent les 1/4 de finale et s’inclinent en 1/2 finale de la coupe de la Loire débutée durant la saison 2019 – 2020.

Bilan sportif : saison blanche on repartira en 2021 – 2022 dans les mêmes championnats.

C’est dans le domaine de la communication que l’ESV va, cette saison, poursuivre son développement avec l’arrivée d’un community manager Yohan DEPALLE qui va booster la communication du club, développer les partenariats, le sponsoring, etc… Un engagement qui a valorisé sur les réseaux sociaux l’image, la qualité de la formation et le dynamisme des acteurs bénévoles du club. L’ESV est aujourd’hui très présente sur Facebook, Instagram et Tik Tok. Le site officiel, en sommeil depuis quelques années, a aussi été totalement relooké.

Malgré la situation sanitaire incertaine en cette fin de saison l’avenir est teinté d’optimisme du côté de l’ESV. Une première saison bien rempli pour la première de Loïc Bazin à la tête du club.

Palmarès ES Veauche

  • Coupe de la Loire séniors : Vainqueur (1959, 2005 et 2013) Finaliste (1973, 1996, 2000, 2015 et 2018)
  • Coupe de l’amitié́ Loisirs : Vainqueur (2013 et 2015) Finaliste (1994, 2005 et 2008)
  • Coupe de la Loire Futsal séniors : Vainqueur (2007)
  • Championnat Ligue Auvergne Rhône-Alpes :
    • Champion Promotion de ligue en 1967 et 1972
    • Champion Promotion d’Honneur Régional en 2001 et 2005
    • Champion R3 en 2018.